Après avoir traversé la rue de Rivoli,

dans les clous car elle est très dangereuse,

vous voici à l'entrée de la rue Vieille du Temple.

Que de noms pour ce chemin du 13° siècle,

rue de la Culture-du-Temple,rue de la Couture-du-Temple,

rue de la Clôture-du-Temple, rue de l'Égout-du-Temple,

rue de la Porte-Barbette, rue de la Poterne-Barbette,

rue Barbette, rue Vieille-Barbette.

La poterne Barbette, percée dans l'enceinte de Philippe Auguste,

se trouvait au niveau de l'actuel no 61 de la rue.

Rien que ces noms nous projettent dans un moyen âge bien imagé.

Vite un regard sur l'Hotel Caron de Beaumarchais au 12,

carondeB

en face ...  un enquêteur et une bien belle enseigne,

DET1 (Copier)

Nous aurons l'occasion d'y revenir car avec ses quelque 20 hôtels particuliers,

c'est un monument que cette rue.

Pour le moment, quelques pas après son entrée, nous tournons à gauche,

rue du Roi de Sicile,

devant l'endroit où l'on vendait bien des chevaux.

Cette maison est l'ancien Hotel de Vibraye.

HORSE (Copier)

Juste à coté, des Hot Dogs façon US.

Ils ne sont pas si mauvais, avec un tas de trucs avec,

oignons, moutarde, sauce verte ?, ketchup...

quelques belles maisons à gauche dans cette rue.

 

P1010457 (Copier)

On tourne de nouveau à gauche, dans la rue des Archives

pour découvrir au 24

 

P1010460 (Copier)

le cloître des Billettes,1294,

red mar (4)

un haut lieu du Moyen Age

appelé aussi

"la Maison où Dieu fut bouilli".

P1010461 (Copier)

Histoire à lire sur Wikipedia ...

on repart vers le nord,

jusquà la rue Ste Croix de la Bretonnerie.